Chiens, loups et chiens-loups: septembre 2007

dimanche 30 septembre 2007

Un berger allemand blesse une fillette...


Source & (c)

Hier, un artisan chez qui je me trouvais était intarissable, me racontant tout de son Alaskan Malamuth, une vraie passion. De sa fidélité, de son attachement à son fiston (un gamin de 6 ou 7 ans). De la manière dont il s'en occupait, le protégeant quand le môme roulait à vélo autour de la maison. Etc.
Puis, vu ce que les media estiment devoir nous proposer comme actualité au lieu des sujets vraiment intéressants, nous en sommes venus à parler d'accidents avec chiens.
Il m'a raconté, affligé, un fait récemment survenu dans son entourage, dans notre région donc.
Une de ses proches connaissances, un papy, avait un berger allemand. Il gardait une fillette marchant à peine et portant encore un lange.
Un jour, alors que lui et sa femme s'étaient éloignés de la maison sans prêter attention à l'enfant, ils ont entendu hurler et sont revenus dare-dare. La fillette était dans la cour de leur fermette, et saignait du derrière. Le chien avait un morceau de lange à la gueule. La femme s'est précipitée sur la fillette pour l'enlever de là, hurlant sur le chien, et l'homme s'est précipité pour aller chercher son fusil de chasse en jurant que le clebs ne ferait plus jamais de tort. Il a pointé le chien, qui s'était assis face à lui sans broncher. En pointant, il a entendu crier un voisin, qui courait vers lui et hurlait "noooooonnnnn!"
Mais il a quand même tiré. Le voisin est arrivé en haletant, et lui a demandé pourquoi il venait de flinguer son fidèle chien. Le papy lui a dit qu'il venait de mordre la gamine. Le voisin a répondu que non, justement, il était à leur recherche, puisqu'ils étaient sortis sans surveiller la gamine. Et que lui, il avait vu la petite errant sur la route, et au moment où une voiture s'était amenée, le berger allemand était sortit en trombe, et avait saisi la gamine par le lange, la tirant jusque sur le trottoir. L'éraflant au passage, d'où un peu de sang et le lange abimé... le berger allemand assassiné avait en réalité sauvé le bambin... et sans lui, l'absence de surveillance, chose totalement irresponsable mais hélas si fréquente dans notre société où la télé' prime sur tout, elle aurait été fatale à la fillette. Et c'est lui qui payait le prix fort, ne se rebellant même pas, montrant sa fidélité jusqu'au bout, même face à l'étalage de toute la folie humaine.

On ne peut jamais jurer de rien, que ce soit avec son animal ou avec quelqu'animal que ce soit, aussi bien éduqué soit-il. Mais que dire alors de tous ces animaux non-éduqués, la majorité de ceux vivant avec nous?
Et on ne doit jamais oublier qu'on ne peut jamais jurer de rien avec quelqu'humain que ce soit: de Treblinka au génocide au Rwanda, du Goulag aux camps Vietminhs, des camps de concentration de Ceylan où les Anglais avaient enfermés des femmes et des gosses Boers par milliers jusqu'à la stérilisation forcée de personnes "handicapées" en Suède (jusqu'au milieu des années 1960), on a des myriades d'exemples de cruauté inouïe de la part des êtres humains "civilisés" et "rationnels". Et si souvent, les coupables repoussent sur autrui la responsabilité de leur folie.

Ah oui, la mort injuste du berger allemand n'a pas eu droit ne fut-ce qu'à un entrefilet dans la presse, même locale... était-ce nécessaire de le dire?



Par manque absolu de connaissance du comportement d'un chien normal, de son instinct, etc, combien d'humains ne massacrent-ils pas ou martyrisent des chiens?... Combien d'accidents certes réels n'ont-ils pas comme moteur ou fait déclenchant l'irresponsabilité d'humains, qui laissent un enfant seul avec un animal – chat, chien, cheval, etc – et puis accusent l'animal d'être "sauvage", "méchant" quand il n'a fait que réagir "naturellement" face à une situation anormale?
Combien d'accidents réels ne sont-ils pas causés par un mauvais comportement de l'humain, qui place l'animal devant une situation impossible à résoudre, et où l'instinct de survie est la seule chose qu'il puisse faire, puisqu'on ne l'a pas ÉDUQUÉ à comprendre l'irrationalité de tant d'humains?
Et si on apprenait à redevenir humains, et à respecter toute la Création autour de nous, à retrouver des liens de paix et d'harmonie avec tout le vivant? C'est si chouette que de pouvoir caresser un piaf qui se tortille gentiment dans le creux de sa main, en toute confiance..


(un copain piaf que je me suis fait dans le Vercors, cet été..)

jeudi 27 septembre 2007

Un chien, c'est malin, c'est pas une bête!

video


la preuve par cet envoi vidéo de notre ami Willy (Lissewege)

voyez sur le site de m. Castaneda (magasin "caniscool") comment à 2 mois passés, en utilisant la "méthode naturelle" mise au point par m. Ortega, vous pouviez déjà avoir des résultats très prometteurs avec un chiot..


http://www.caniscool.com/videos-dressage-chiens-chiots.htm

mardi 25 septembre 2007

Opinion : chiens, accidents et medias

On nous désinforme encore, alors... j'aboie!!


From: jm
Subject: chiens, accidents et medias
Newsgroups: soc.culture.belgium,fido.belg.fra.general,fr.soc.politique
Date: Mon, 24 Sep 2007 10:40:19 +0200
X-Newsreader: Kaufman Pravda 1,26

décidément, la médiocrité de la médiacrassie n'arrête jamais. Certes, de terribles drames ont eu lieu avec ces morts d'enfants par morsures de chiens. Mais je me demande tout de même pourquoi en ce moment ces choses-là ressortent en masse dans les media. Les assureurs le savent, eux qui remboursent fonds de culottes de facteurs et bouteilles d'isobétadine pour prof' de gym ayant été attaqué par le "zentil toutou à sa mèmère qui n'aime pas qu'on fasse du bruit sur son trottoir et attaque, c'est bien mon gamin, ils sont méchants avec mammy"...

je rentre d'une formation pour l'éducation des chiots - toutes races confondues, il y avait même un monsieur et son épouse, tous 2 professionnels du sauvetage, éduquant des "amstaf" (american staff') pour devenir chiens de décombres pour les catastrophes genre tremblement de terre..

joseph-ortega-et-notre-chien-loup.html

le prof' qu'on voit sur la photo à côté de mon chien-loup Tchèque, c'est Joseph Ortega. Le courant est tout de suite passé entre ces 2-là. Joseph Ortega, c'est un maître en la matière, un médecin de formation mais qui a osé aller à contre-courant et a voulu comprendre comment fonctionnaient les animaux (et pas que les chiens). On est loin du compte avec ce qui se passe chez nous. Les résultats sont à la hauteur de la qualité de l'observation et de nos facultés à nous y conformer - et c'est vrai que c'est difficile et je sais que perso', je commet souvent des boulettes, et mon chien me le fait vite savoir... M. Ortega, il forme des chiens d'aveugles, de police, de pompiers (pluridisciplines), visiteurs de malades et mourrants, de pistage utilitaire et concours, truffiers, etc, et il élève aussi des chiens après l'avoir fait avec des loups. Bref, il n'a rien à prouver.

Chez nous, les éleveurs se contentent de "suivre les standards de la race" - mais des standards externes, visuels, des critères esthétiques qui varient selon les modes et les pays. Par contre, on s'y contrefiche de savoir si le chiot sera bien dans sa peau, bien dans sa tête, en un mot : équilibré. L'animal ne peut pas sortir avant X mois pour ne pas contracter telle ou telle maladie, mais on se fiche qu'il en devienne un autiste à 4 pattes et grandes dents, pourvu qu'il fasse joli sur la photo du concours de beauté... alors qu'il devrait commencer sa formation, son éducation (pas dressage, c'est bon pour les crocos' et éléphants!) dès sa naissance, que la femelle qui le porte devrait être dans un milieu équilibré, préparant la vie en société humaine, etc..

Et comme c'est du commerce à grande échelle - mazette, il faut bien que les nombreux insatisfaits de la vie puissent avoir quelque chose sur lequel ils auraient une apparence de domination! - , on pratique comme pour la bagnole ou l'ordinateur connecté à internet : un strict minimum de règles et de contraintes de base. Faut produire et vendre. Et les résultats sont à l'avenant.

Donc, je sors d'un stage de formation à "l'école du chiot", où j'ai vu de tout comme chiots et où j'ai pu voir la différence entre les maîtres qui comprennaient que leur animal est un animal et qu'il faut lui causer "animal", et ceux qui râlaient parce qu'ils n'arrivaient pas à ce que l'animal fasse "ce qu'eux veulent" et qui disaient tout haut "tu me fais honte"... phrase qui fait froid dans le dos quand on sait le nombre de cas d'animaux maltraités parce qu'ils n'ont pas effectué tel ou tel exercice en club canin, voire pire encore, en concours, où le maître espérait tant acquérir un "statut social", une "respectabilité", grâce aux résultats que "lui" il a obtenu.. tu parles..

On n'aurait pas ces quelques accidents montés en épingle et provoquant une réaction législative irréfléchie si au lieu de laisser les éleveurs vendre tout et n'importe quoi "dans le respect des standards visuels" on les obligeait à veiller à l'équilibre mental des animaux, à leur sociabilisation précoce. Et si en plus on obligeait les gens à la fréquentation d'écoles et de clubs de formation à la vie avec un chien (ou tout animal appelé à vivre en société humaine) - formation, pas non plus simplement formattage et mécanisation pour obtenir des chiens répondant aux normes pour des concours inventés par des humains et qui pourront se montrer très dangereux (car frustrés) une fois hors du milieu de "sport canin".. Oui, si on veillait à tout ça, là on n'aurait jamais le millième des accidents récemment rapportés par les media. En se souvenant cependant
qu'ils ne rapportent que ce qui leur fait vendre du papier, et ne disent pas souvent le centième des circonstances réelles des faits. Et que les milliers d'enfants tués ou blessés par des chauffards - des gens qui roulent trop vite en agglo', etc - ceux-là, on devrait prendre des mesures législatives basées sur les mêmes "émotions médiatiquement orientées", nos rues ne comporteraient même plus de trotinettes... Ce week-end, en Belgique, il y a eu 11 personnes tuées sur les routes, et on ne parle pas du nombre de blessés. Et on a eu le "dimanche sans voitures", donc un demi week-end en réalité. Et ça ne fait qu'un entrefilet dans les media, 3 secondes à la radio et c'est tout.

si vous connaissez un chien déséquilibré dans votre quartier, il faut envoyer éleveurs et propriétaires ici : http://ecole.du.chiot.free.fr

ou chez son célèbre élève en Belgique (dont la famille perpétue les méthodes) :
http://membres.lycos.fr/chiotssanslaisse/

à moins que l'animal n'ait une tare mentale à cause des croisements pour obtenir un "standard" visuel ridicule et versatile et qui mène à des catastrophes au niveau équilibre mental, ou pire, pour obtenir un animal "plus féroce", normalement tout peut se rattraper par une bonne rééducation, avec patience et AMOUR.

JM
http://chiens-loups.blogspot.com

==================

Intéressant à lire, la Circulaire wallonne en matière de chiens dangereux, datée du 5 Juin 2007. Le ministre Courard a envoyé cette circulaire à toutes les communes wallonnes. Intéressant à comparer la différence entre des conseils (parfois de simple bon sens qu'on s'étonne qu'il faille les répéter) et la manière dont certaines législations locales sont prises. Comme "près de Liège" où ils en sont venus à interdire .. les bergers malinois..
www.uvcw.be/no_index/actualite/Circulaire-Courard-chiens-dangereux.pdf

Je réaliserai plus tard un gros reportage sur ces cours, ayant filmé quasiment tout durant les 2 jours. Voici déjà quelques photos. Parmi les chiens qu'on voit, une série est reprise dans les "listes noires" des législateurs de Belgique comme de France. Mais pas les maîtres qui ne les éduquent pas voire les encouragent à des comportements anormaux; pas les éleveurs qui les croisent avec du lion et les nourissent au rat enragé pour obtenir des tarés; etc... Et il paraît qu'on légifère "pour notre bien, pour notre sécurité"...





lundi 24 septembre 2007

Joseph Ortega et notre chien-loup


au Club Canin du Val de Metz (Magny-Metz), ce dimanche 23 septembre 2007, à la fin du stage de formation "école du chiot" selon sa "méthode naturelle" (2 termes déposés & (c) Joseph Ortega).

samedi 15 septembre 2007

Concours PCU à Mariembourg - palmares & photothèque


Palmares du concours de pistage du club canin de Mariembourg (URCSH 909)

Un concours PCU A I, II, III organisé suivant la section 1C

Juge : Cooremans Dirk

Traceurs : Todeschini Daniel
Gilmaire Daniel

Chef de piste : Gilmaire Daniel

Chef de concours : Georges Lucien

lieu du concours : 21, Zoning Industriel, 5660 Mariembourg
tel. 060.312.905

Classe I

Lefêvre Evelyne - Alpha - 99

Classe II
Naveau Christel - Electra - 97
Pire Jean - Coops (Charlie) - 95
Gilbert Jean-Pierre - Enzo - 45

Classe III
Dell'amore Sabine - Zachary - 98
Wibail Fernand - Arko - 96
Hubert André - Ariane - 95
Dutront Arthur - Apport (Alex) - 93
Job Nicole - Blitz - 92
Braidotti Edda - Youran - 87
Ducarme Charles - Aaron - 81
Braidotti Edda - Bulli - 75

Shara (conducteur: Job Nicole), blessée durant la semaine, n'a pas su participer. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.