Chiens, loups et chiens-loups: Branco le Rottweiler agressé, n'est plus

mardi 4 décembre 2007

Branco le Rottweiler agressé, n'est plus

Chronologie des faits depuis l'agression crapuleuse dont ce brave chien avait été victime

Le 15/11, il se remettait, la clinique vétérinaire travaillait beaucoup, mais il n'était pas encore hors de danger

ensuite (articles en néerlandais, Het Belang van Limburg) :

22/11/2007 : Branco a perdu une oreille, en plus d'un oeil


23/11/2007 : Branco, le rottweiler brûlé à Genk, reçoit sa première greffe de peau


28/11/2007 : Ilse Demeulemeester, ancienne Miss Belgique & actuelle présentatrice TV, devient marraine de Branco


28/11/2007 : Nouvelles filmées du Belang van Limburg parlant d'Ilse & de Branco - voici l'extrait qui nous intéresse :
video


Hélas, ce 29 novembre, contre toute attente tombait cette triste nouvelle

Branco succombe à une embolie pulmonaire

Contre toute attente, Branco, le rottweiler qui avait été enflammé il y a quelque semaines dans le quartier Driehoeve à Genk, est décédé mercredi soir. "Il se remettait vraiment très bien, mais pendant une promenade il a attrapé une embolie pulmonaire," dit le vétérinaire Koen Vandendriesche.
L'état de Branco s'est tellement aggravé que le vétérinaire, en accord avec sa propriétaire, a décidé de le piquer.
La cause exacte de l'embolie n'est pas encore déterminée. Il semble évident que Branco, après avoir été mis en feu, a été confronté à tant de problèmes biochimiques que la cause devrait être recherchée dans cette direction.
"Nous étions occupés à préparer Branco pour sa deuxième greffe de peau, dimanche," dit Vandendriesche. "Son état était très bon, il mangeait et buvait bien. Mais au cours d'une sortie, il s'est soudain effondré. D'après l'analyse, il s'agirait d'une embolie pulmonaire. Cela signifie que l'artère pulmonaire est bouchée, d'où les poumons ne reçoivent plus de sang. D'où conséquences sur la respiration. Les chances de survie de Branco étaient très petites. Alors, après discussion avec sa maîtresse mme Eva Yannoulis, nous avons décidé de l'endormir."
Les frais de clinique pour les soins de Branco sont entièrement pris en charge par Marnix Meermans, qui avait amené l'animal à la clinique vétérinaire d'Oudenburg. L'asbl "Dieren in nood" (animaux en péril) qui avait été fondée suite à l'agression insensée contre Branco continuera.
"Ce fond n'a en lui-même pas de lien avec la clinique vétérinaire ni avec Branco. Il sera utilisé pour soigner des animaux qui sont victimes d'un accident ou d'une agression. Au moins quand il n'y a vraiment pas d'autres moyens."
Eva Yannoulis est effondrée par la soudaine mort de Branco. "Durant la journée, il était encore si vivant, et le soir c'en était fini de lui. Je n'arrive pas encore à y croire."
Pour les policiers de la zone qui enquêtent sur l'agression, la mort de Branco ne met pas un terme à l'enquête. "Cela reste une maltraitance contre animal," dit Rita Ubachs, la porte-parole de la police. "Notre appel à témoin est encore ouvert. Ce n'est qu'après que nous pourrons dire si nous avons une piste."

Aucun commentaire: